D’une passion pour la cuisine peut naître l’envie d’ouvrir une première enseigne de restaurant-pizzeria. Néanmoins, dans ce marché très concurrentiel, il est important de se démarquer. Se démarquer de la concurrence implique de proposer des services utiles (pizzas à emporter…) tout en ravissant les papilles des plus gourmands. Et, outre l’assouvissement d’une passion pour la cuisine italienne, la rentabilité doit rester le centre névralgique de toute activité commerciale.

Prendre une part du marché de la pizzeria

A base de sauce tomate ou de crème fraîche la pizza est un des piliers de la restauration rapide. Facile à préparer et disponibles dans autant de versions qu’il y a de goût, les saveurs de la gastronomie peuvent aujourd’hui se retrouver sur une pizza. Avec des produits frais ou en surgelés, les français consomment en moyenne 10kg de pizzapar an et par personne.

Avec plus de 20 000 points de vente en France, pour pouvoir intégrer ce marché hyper concurrentiel, il est donc important de se démarquer en proposant des pizzas de qualité cuisinées de manière artisanale et cuites au feu de bois. Croustillante ou moelleuse, la pate à pizza facile à pétrir peut-être épaisse ou fine selon les recettes.

Pour espérer s’implanter, il faudra donc redoubler d’effort pour proposer des recettes exclusives avec des garnitures originales tout en proposant la bonne pizza traditionnelle (calzone, aux quatre fromages ou sicilienne).

En fonction du type d’établissement que vous souhaitez tenir, il sera important de déterminer votre positionnement. Cette démarche vous permettra également de mettre en place la bonne stratégie pour attirer la clientèle désirée.

D’autres actions pourront être menées en parallèle pour attirer puis fidéliser la clientèle :

  • Avoir sa propre identité et communiquer sur son image de marque;
  • Mettre en place des promotions ou instaurer la carte de fidélité.

La boite à pizza : un outil aux multiples facettes

La restauration rapide va de pair avec la vente à emporter. Et la pizza ne fait pas exception à la règle. Pizza à emporter ou livraison de pizza à domicile, la boite à pizza est un dispensable des pizzerias.

Ce packaging présente un premier intérêt de praticité. En effet, ces boites en carton se transportent facilement à l’arrière des scooters pour la livraison ou dans les sacs isothermes prévus à cet effet. De plus, il peut rapidement se transformer en plateau repas pour les clients.

Avec la disponibilité d’emballages alimentaires écologiques sur le marché (boîte biodégradable ou en carton recyclé), plus de problèmes de conscience quant à l’utilisation massive de la boite à pizza. Respectueuse de l’environnement, ces dernières peuvent se jeter dans la poubelle pour être compostées.

Enfin, la possibilité de personnalisation d’une boîte à pizza permet d’en faire un puissant outil marketing. Vous pourrez ainsi y apposer toutes les informations utiles : nom et contacts de votre enseigne par exemple.

Comme évoqué plus haut, si vous optez pour un emballage écolo, n’hésitez pas à le mentionner (imprimer par exemple le label vert). On ne peut plus le nier, la clientèle est de plus en plus attachée et sensible à toutes les questions liées à l’environnement – de quoi rassurer et fidéliser votre clientèle.

L’économie d’échelle pour la rentabilité d’une pizzeria

La rentabilité d’une enseigne, qu’elle travaille dans la restauration rapide ou dans n’importe quel domaine, est l’objectif financier. Entre fournisseurs de matières premières (huile d’olives, jambon de Parme, mozzarella di buffala…) et fournisseurs de matériel spécifique (boîtes en carton, gobelets…), il est important de réaliser des économies d’échelle.

Une des manières les plus efficaces de réaliser une économie d’échelle est de rejoindre un réseau de franchise. En effet, en joignant un tel réseau, vous profitez de la taille – plus ou moins grande – et du réseau. Mais en devenant franchisé, vous pourrez permettre également au franchiseur de bénéficier d’une plus grande économie. Ces économies vous permettront d’être plus compétitif sur le marché ou alors de réaliser une meilleure marge pour atteindre l’équilibre économique plus facilement.

Notez enfin que si vous souhaitez vous affranchir de l’image d’une simple pizzeria et que vous prenez la décision de plutôt ouvrir un restaurant italien avec donc la réalisation d’autres plats traditionnels italiens de pâtes comme les lasagnes, il est également possible de réaliser une économie d’échelle. Des recettes élaborées sur la même base de garniture que les pizzas permettent de limiter la variété de matières premières afin de mieux négocier les prix auprès des fournisseurs (des anchois présents à la fois sur une pizza napolitaine et dans un plat de tagliatelles par exemple).